Cliquez sur l'image pour commander l'ouvrage

lundi 21 septembre 2015

jeudi 17 septembre 2015

Effet enseignant et enseignement explicite

Article paru dans Résonances – Mensuel de l’école valaisanne, n° 1, 09.2015, pp 12-13


Il y a de cela une quarantaine d’années, on considérait encore que l’enseignant représentait une variable négligeable dans la réussite scolaire des élèves. On attribuait à des facteurs périphériques à l’école, tel le milieu socio-économique, un rôle primordial. Or, à la suite de nombreuses études réalisées depuis, on a maintenant pu mettre en évidence ce qui est désormais appelé l’effet enseignant.
En effet, des recherches empiriques utilisant la méta-analyse et d’autres études mesurant la “valeur ajoutée” de l’enseignant ont réussi à comparer et à mesurer de manière fine l’impact de différents facteurs sur la performance scolaire des élèves (Gauthier, Bissonnette et Richard, 2013). Ces recherches ont montré que l’enseignant jouait un rôle important pour favoriser l’apprentissage des élèves, et ce, particulièrement auprès de ceux pour qui l’école doit faire une différence, soit les élèves en difficulté et ceux à risque d’échecs.

Sur l’enseignement explicite Entretien avec Steve Bissonnette

Entrevue de Normand Baillargeon pour le journal VOIR



https://drive.google.com/file/d/0B9acqT9DN0pjSEJfTnZFSlM2Zms/view

mardi 21 juillet 2015

Martinique: L'enseignement explicite en éducation prioritaire

                                                                          

L'enseignement explicite en éducation prioritaire par Guilmois, Céline.
Description : Une première partie place le contexte de l'étude au carrefour de la refondation de l'éducation prioritaire et des recherches sur l'enseignement efficace. Elle présente son objectif à savoir : tester les effets de l'enseignement explicite en mathématiques auprès des élèves scolarisés en REP+ (réseaux d'éducation prioritaire renforcés). Les concepts d'élèves en difficulté, d'efficacité de l'école et la notion d'égalité des acquis sont abordés avant un focus sur la pédagogie explicite. Après la problématique, l'hypothèse est annoncée : si un enseignant utilise l'enseignement explicite pour apprendre la soustraction à des élèves de ce1 en REP+, alors les résultats sont meilleurs que s'il utilise une pédagogie usuelle. La deuxième partie, empirique, présente la méthode, les outils utilisés, la manière dont les données sont recueillies et les résultats obtenus. L'interprétation de ces derniers permet d'ouvrir sur la discussion et la conclusion.

lundi 15 juin 2015

Enseignement explicite en Martinique!

Effet positif en Martinique de l'enseignement explicite sur l'apprentissage des élèves en maths avec une formation de quelques heures seulement! Les travaux de l'étudiante sont en lien avec le livre de Gauthier, Bissonnette et Richard (2013). Voir le mémoire ici



jeudi 15 janvier 2015

LA TÉLUQ ET LA COMMISSION SCOLAIRE DU FER OUTILLENT LES ENSEIGNANTS DE LA CÔTE-NORD

Québec, le 15 janvier 2015 – La TÉLUQ s'associe à la Commission scolaire du Fer afin que les enseignants de la Côte-Nord profitent à leur tour du cours de la TÉLUQ : L'enseignement efficace : fondements et pratiques - volet enseignement.
Depuis 2012, les commissions scolaires de la Rivière-du-Nord, des Trois-Lacs, Marguerite-Bourgeoys et des Laurentides ont conclu une entente avec la TÉLUQ pour permettre à leurs enseignants de bénéficier de cette formation de deuxième cycle universitaire afin de favoriser le recours à des stratégies d'enseignement dont l'efficacité en classe est éprouvée. De ce fait, c'est la cinquième commission scolaire partenaire de la TÉLUQ au Québec à recourir à ce cours des professeurs Mario Richard et Steve Bissonnette.
Le professeur Mario Richard, de l'Unité d'enseignement et de recherche Éducation et responsable du cours à la TÉLUQ, a pu constater que « ce cours répond à un besoin et il contribue à la qualité de l'enseignement dans les écoles et, par le fait même, au rendement des élèves en classe. Les enseignants qui le suivent soulignent également sa formule d'études pratique pour eux, et constatent des effets directs dans leur
classe ».

Quant à Louis Ferland, directeur des services éducatifs de la Commission scolaire du Fer, il se réjouit de cette entente : « Dans un contexte de région éloignée, notre commission scolaire apprécie le fait de pouvoir offrir une formation continue de niveau universitaire à nos enseignants en utilisant nos propres ressources pour l'accompagnement ».
Le cours en enseignement efficace repose sur une démarche d'encadrement hybride, combinant l'enseignement à distance habituel à la TÉLUQ, un accompagnement personnalisé et adapté aux apprenants, et des rencontres de groupe dans le lieu de travail. Les commissions scolaires partenaires peuvent ainsi faire appel à leurs propres ressources pour assurer l'accompagnement des enseignants. Pour en savoir plus : teluq.ca/enseignementefficace/.
La TÉLUQ
Fondée en 1972, la TÉLUQ est la seule université francophone en Amérique du Nord à offrir tous ses cours à distance. Chaque année, c'est près de 20 000 étudiants qui y font leurs études universi­taires, du 1er au 3e cycle. La TÉLUQ se démarque également par sa performance en recherche. 

La Commission scolaire du Fer
La Commission scolaire du Fer fait partie de la région administrative de la Côte-Nord. Elle comprend 12 écoles primaires, 4 écoles secondaires, 4 centres de formation des adultes et 1 centre de formation professionnelle, répartis dans les secteurs géographiques de Sept-Îles, Port-Cartier et Fermont.

- 30 -
Sources :
Denis Gilbert
Chargé des relations avec la presse
Service des communications et des affaires publiques
418 657-2747, poste 5282
1 800 463-4728, poste 5282

Louis Ferland
Directeur des services éducatifs
Commission scolaire du Fer
418 964-2725